Voir le flux RSS

AS4B

Des dizaines d'églises, de maisons et d'entreprises appartenant à des chrétiens attaqués - 20 août 2013

Noter ce billet
Citation Envoyé par AS4B Voir le message
Des dizaines d'églises, de maisons et d'entreprises appartenant à des chrétiens attaqués - 20 août 2013
(Dozens of churches, homes and businesses owned by Christians attacked)



Le titre à été changé par la suite pour : "La population musulmane à défilé dans les rues pendant 6 heures en pillant églises, écoles, et en remplaçant les croix par le drapeau d'Al-Qaïda"
(Islamist mob parades nuns in Cairo as prisoners of war after six hours looting church school and replacing cross with banner resembling Al Qaeda flag)




La population chrétienne à marché à travers les rues ravagés du Caire comme des "prisonniers de guerre" après le dernier attentat contre la minorité chrétienne d'Egypte.
Sœur Manal, directrice d'une école franciscaine dans la banlieue du Caire, a observé pendant six heures, une foule pillée le bâtiment, retiré la croix et l'a remplacée par une bannière noire ressemblant au drapeau d'Al-Qaïda.
Les salles de classe ont été brûlées et les femmes enlevées, attirant une foule de curieux.







Soeur Manal à déclaré à la police que les religieuses avaient été pris pour cible par les islamistes, convaincus qu'elles avaient donné aux enfants musulmans une éducation inappropriée.
«Nous sommes des religieuses. Nous comptons sur Dieu et les anges pour nous protéger, dit-elle. "À la fin, ils nous ont exhibés comme des prisonniers de guerre et nous injuriaient, ils nous ont conduits d'une allée à l'autre sans nous dire où ils nous emmenaient."
Wardah et Bedour, deux employées par l'école, ont pu se frayer un chemin à travers la foule tout en étant frappé et insulté par les musulmans.
Jusqu'à présent, deux chrétiens ont été tués depuis que le gouvernement soutenu par l'armée, lutte contre les manifestants demandant la réintégration de l'ancien président Mohamed Morsi.
Des dizaines d'églises, de maisons et d'entreprises appartenant à des chrétiens ont été attaquées et rasées.




«Je suis terrifié et incapable de me concentrer, dit Boulos Fahmy, le pasteur d'une église catholique proche de l'école de Manal. "Maintenant, je m'attends à une attaque sur mon Église à tout moment."
Et l'évêque Ibram, chef de l'Eglise copte orthodoxe locale, de dire aux chrétiens et religieux de ne pas résister à la foule des islamistes pour d'éviter toute perte de vie.
"Les pillards étaient si consciencieux qu'ils revenaient à dans les églises qu'ils avaient déjà saccagé pour voir s'ils pouvaient pas faire plus", dit-il.
"Ils chargeaient nos chaises et nos bancs sur des camions et quand ils n'avaient plus de place, ils les ont juste détruit."
Les chrétiens ont longtemps souffert de la discrimination et de la violence en Egypte, où ils représentent 10 pour cent de la population ( 90 millions d'égyptiens ).




Le nombre d'attaques anti-chrétiens a augmenté après le printemps arabe qui a poussé Hosni Moubarak du pouvoir en 2011 et a vu la montée des extrémistes.
Mais les chrétiens ont été confrontés à une violence croissante depuis que Morsi a été renversé le 3 Juillet, déclenchant une vague de colère d'islamistes dirigé par le parti des Frères musulmans.
Les affrontements de samedi entre la police et les partisans du président déchu du pays ont tué 79 personnes, selon le gouvernement intérimaire d'Egypte.
Cela porte le nombre de morts après quatre jours de violence extrême dans le pays à 888 personnes.
Un total de 36 personnes ont été tuées lorsque les détenus des Frères musulmans ont tenté d'échapper à un convoi de camions de prisonniers dans le nord du Caire.
Des hommes armés ont tiré sur des camions transportant plus de 600 prisonniers raflés plus tôt dans les rues entre les forces de sécurité égyptiennes et des partisans des Frères musulmans.




Source : Dailymail.co.uk




Traduit par : AS4B
Tags: Aucun Ajouter / Editer les tags
Catégories
Sans catégorie

Commentaires