Résultats de 1 à 2 sur 2
  1. #1
    Senior Member Avatar de PatriotPro
    Inscrit
    juin 2014
    Localisation
    sud de la FRANCE ou sudarabia
    Messages
    788

    Unhappy Attaque contre le symbole par excellence du pouvoir politique canadien

    Le terroriste Michael Zehalf-Bibeau qui a été abattu, a habité dans l'arrondissement Villeray-Parc Extension de Montréal entre 2004-2006. Il a vécu un certain temps dans la ville d'Aylmer, puis à Vancouver. Il avait un lourd casier judiciaire.


    Le journaliste William Reymond, toujours rigoureux, a été le premier à publier cette photo du tireur. Lire son billet dans le Journal de Montréal sur l'histoire d'un scoop mondial.

    Le nom du suspect abattu est Michael Zehaf-Bibeau, né Michael Joseph Hall au Québec en 1982 d'un père libyen, Bulgasem Zehaf, et d'une mère québécoise. Son père a un dossier criminel: il a été reconnu coupable pour agression armée en 1987. Il a combattu avec des rebelles en Libye en 2011. Sa mère est fonctionnaire fédérale, et travaille à la Commission de l'immigration et du statut du réfugié. Converti à l'islam, Zehaf-Bibeau était connu des autorités, son passeport ayant été saisi avant l'attentat car il était considéré comme un «voyageur à haut risque».





    Une cinquantaine de coups de feu ont été tirés dans le Parlement. Le terroriste a été abattu par Kevin Vickers, le sergent d'armes du Parlement. Le soldat canadien Nathan Cirillo a été abattu au cénotaphe, le monument commémoratif de guerre à Ottawa.











    Un tireur arborait "un foulard blanc à motif arabe" sur la colline parlementaire. Des tireurs ont également sévi au Chateau Laurier et au Centre Rideau.





    UN SOLDAT CANADIEN
    ABATTU









    Les terroristes, dont le nombre serait autour de 5, auraient des armes d'épaule, des fusils de chasse à double canons.
    Certains seraient arrivés dans cette automobile sans plaque d'immatriculation, vers 9h30 ce matin:







    Un tireur, armé d'un fusil de chasse à double canon, aurait volé une voiture à la pointe du fusil pour entrer dans le périmètre du parlement, où il se serait "alors engouffré dans l'édifice" pour y ouvrir le feu "massivement".



    Les députés se sont barricadés:



    Le sergent d'armes du Parlement, Kevin Vickers, a abattu le tireur-terroriste. On le voit ici quelques minutes après, son arme à la main.










    Pendant ce temps, des jihadistes se réjouissent sur Twitter.
    «Une autre fusillade au Canada. ..Cette fois à l’intérieur de l’Édifice du Parlement… et ils voulaient bombarder l’Iraq et la Syrie. Lolllll.» a écrit Muthanna Al Kanadi, qu’on croit être un jeune exilé de l’Ontario qui s’est joint à l’État islamique et qui fait maintenant de la propagande sur le Web pour le groupe.

    http://www.postedeveille.ca/2014/10/...-canadien.html


  2. #2
    Plus aucun pays occidental n'est à l'abri. Il y a eu les USA normalement l'Amérique est censée être invincible, le Canada, l'Europe, j'espère que l'Australie sera épargnée elle prend depuis longtemps toutes les mesures pour ne pas faire rentrer des immigrés chez elle. Mieux vaut prévenir que guérir surtout avec tous les attentats perpétrés par les muzz dans les pays où ils ont été accueillis.

    Quand on voit cet article ci-dessous on se demande si ce député n'est pas fou à lier, il ne peut pas ignorer ce qui se passe dans les autres pays qui vont rentrer des migrants sans compter. Pourquoi l'Australie ferait rentrer le loup dans la bergerie ?



    L'Australie accusée de "crimes contre l'humanité" par un député

    Publié à 17h39, le 22 octobre 2014

    http://www.europe1.fr/international/...manite-2267509


    Un député australien indépendant accuse son pays de "crimes contre l'humanité" à l'encontre de ses migrants illégaux. Il a saisi la Cour Pénale Internationale.Si chaque année, des dizaines de milliers de jeunes Français débarquent en Australie pour assouvir leur soif d'exotisme, pour les Irakiens, Afghans ou ressortissants de l'Asie du Sud-est, il est beaucoup plus compliqué de s'installer sur l'île-continent.

    Depuis un an, le gouvernement libéral de Tony Abbot, le Premier ministre australien, a encore renforcé les politiques migratoires restrictives lancées par son prédécesseur travailliste Kevin Rudd à l'encontre des immigrés clandestins. De quoi indigner le député indépendant Andrew Wilkie, qui a saisi ce mercredi la Cour Pénale Internationale (CPI) en lui demandant d'ouvrir une enquête pour des "crimes contre l'humanité" perpétrés "par les membres du gouvernement australien contre les personnes qui arrivent dans ses eaux territoriales pour rechercher l'asile".

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Activé