Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Résultats de 21 à 29 sur 29
  1. #21
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  2. #22
    En Chine, plus de 1000 robots battent un record en dansant simultanément



    Les robots, baptisés «Dobi», ont été programmés à partir d'un même système de contrôle de groupe. L'événement organisé par WL Intelligent Technology Co a aussi permis à l'entreprise de faire une démonstration de sa technologie la plus récente. En plus d'avoir la capacité de danser, Dobi peut parler, faire du tai-chi et accomplir nombre d'autres tâches réservées habituellement aux humains. Le précédent record revenait déjà à une autre entreprise chinoise, qui avait réussi à aligner 1007 robots danseurs.


    Retrouvez cet article sur LeParisien.fr
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  3. #23
    Le soulèvement des machines: des bus sans chauffeurs grillent des feux rouges à Tallin


    Des résidents de la capitale estonienne ont été témoins de situations potentiellement dangereuses dans lesquelles ont été impliqués des autobus à la conduite automatisée. Bien qu’aucun incident nécessitant une intervention de la police n’ait eu lieu, certains passants affirment avoir vu des bus griller des feux rouges, signale la station de radio locale ERR.


    La Mairie de Tallinn a transmis ses interrogations aux opérateurs des bus qui fonctionnent actuellement en mode test. Ils sont censés surveiller le fonctionnement des véhicules sans chauffeurs et doivent pallier les dysfonctionnements de l’intelligence artificielle qui les conduit.

    Les bus sans chauffeurs sont apparus dans le cadre du programme de la présidence du pays au Conseil de l’UE. L’un des domaines prioritaires de ce programme est le développement des technologies et leur impact sur la société. Deux bus se suivent sur le parcours sélectionné pour l’expérience. Chaque bus peut accueillir huit passagers et est équipés de portes permettant l’accès aux personnes en fauteuil roulant.

    Selon d’autres témoins, un bus n’a pas laissé passer une voiture de police dont le gyrophare et la sirène d’urgence étaient activés. Un photographe d’ERR a également vu un bus ignorer le feu vert donné aux piétons pour traverser.




    RAPPEL : Des minibus sans chauffeur à Tallinn pour la présidence de l'UE
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  4. #24
    ROBOTS TUEURS - Le milliardaire américain Elon Musk estime que l'intelligence artificielle pourrait devenir la cause de la Troisième guerre mondiale

    Pour le PDG de Tesla Motors et SpaceX, cette technologie représente un danger plus grand que la Corée du Nord pour l'humanité.

    Avec Bill Gates et Stephen Hawking, le milliardaire américain Elon Musk fait partie des grandes figures de la Tech qui ont exprimé, ces dernières années, leur inquiétude vis-à-vis des progrès de l’IA.


    http://www.lci.fr/international/elon...d-2063422.html
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  5. #25
    Robots : les emplois qualifiés menacés dans les pays développés


    Dans son dernier rapport, la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED) plaide en faveur de l'usage de robots collaboratifs dans l'industrie.

    Les travailleurs qualifiés vont-ils se faire remplacer par des robots ? A l'heure où une compagnie d'assurance japonaise a remplacé 34 de ses salariés par des robots et des banques américaines testent des agences automatiques sans employés, les emplois qualifiés pourraient être de plus en plus menacés par l'automatisation du travail. Selon le dernier rapport de la CNUCED, "la menace que fait peser la robotisation sur les bons emplois s'étend à certains pays en développement". Le secrétaire général de l'organisation Mukhisa Kituyi a ajouté :
    "L'utilisation de robots menace les emplois aussi bien dans les pays développés que dans les pays émergents, mais comme pour toute nouvelle technologie, cette situation offre des possibilités autant qu'elle présente des risques."


    Lire la suite



    A quoi ça sert ces immigrés dont on aurait soi-disant besoin pour travailler alors ? Les chômeurs on en a déjà.
    y a des imprimantes 3D pour construire et d'autres robots partout dans les entreprises.


    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  6. #26
    En visite dans les locaux moscovites de Yandex, le moteur de recherche le plus populaire en Russie, Vladimir Poutine a fait part au PDG de l'entreprise, Arkady Volozh, de ses inquiétudes concernant l'intelligence artificielle (IA), se demandant quand elle allait «nous manger».


    Interloqué, Arkady Volozh, qui était en train d'expliquer au président russe le potentiel technologique et les perspectives d'évolution de son entreprise, a pris quelques instants avant de répondre : «Jamais j'espère.»


    «Ce n'est pas la première machine a être meilleure que les humains à quelque chose. Une pelleteuse creuse mieux que nous ne le faisons avec un pelle, mais nous ne nous faisons pas manger par les pelleteuses», a-t-il finalement ajouté.


    Une explication qui n'a pas vraiment semblé convaincre Vladimir Poutine qui lui a répondu : «Elles ne pensent pas.»


    Suite de l'article
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  7. #27
    Cédric Villani : « Ne craignez pas l'intelligence artificielle, mais les humains qui seront derrière »
    Désormais député (LREM) de l'Essonne, le mathématicien s'apprête à remettre au gouvernement un rapport sur l'intelligence artificielle. Interview.






    On connaissait Cédric Villani en mathématicien de génie, le voici désormais député (LREM) hyperactif, présent sur tous les sujets et tous les fronts. Le scientifique de renom a été chargé par le gouvernement d'une mission sur l'intelligence artificielle. Le sujet est stratégique, car cette nouvelle course scientifique, industrielle et éthique modifiera durablement nos sociétés. Pour rédiger son rapport, qu'il présentera dans le courant du mois de janvier, Cédric Villani aura voyagé de Bologne à Lisbonne, en passant par Munich et Zurich, auditionnant des dizaines de spécialistes de l'intelligence artificielle. Il aura aussi lu les centaines de contributions que lui ont adressées les internautes à travers la plateforme participative mise en place pour l'occasion. Cette somme, qui sera largement diffusée, devrait servir de feuille de route à tous les ministères, car tous seront concernés. Rencontre avant le bouclage du rapport.
    Le Point : comment l'intelligence artificielle va-t-elle concrètement changer nos vies ?


    Cédric Villani : Le quotidien commence par le café au lait du matin et, rassurez-vous, le café au lait ne sera pas différent demain ! En revanche, que les transports soient plus efficaces, que l'argent de la société soit mieux instruit et que le service médical soit meilleur demain, voilà des choses que l'intelligence artificielle peut changer. Même si cela ne se voit pas toujours, l'intelligence artificielle va s'immiscer partout, chaque fois qu'il y a la possibilité de mettre en œuvre une solution avec vocation à s'adapter.


    Existe-t-il une version cauchemardesque d'un futur sous intelligence artificielle ?



    Oui ! On peut tout imaginer. Prenez n'importe quelle entité malfaisante, terroriste ou dictateur, et mettez-lui de l'intelligence artificielle entre les mains ! Le grand changement promis par l'intelligence artificielle est celui de l'efficacité. À partir de là, on peut imaginer que certains voudraient créer des dispositifs pour surveiller automatiquement certaines catégories de personnes... Un scénario cauchemardesque aboutirait à un monde dans lequel on ne se sentirait plus en sécurité nulle part et où on serait épié en permanence. Mais je veux être très clair : ce n'est pas l'intelligence artificielle qu'il faut craindre, mais les humains qui seront derrière.

    La combinaison homme + intelligence artificielle est plus performante que l'homme ou l'intelligence artificielle tout seuls.



    Comment faire en sorte que cette vision apocalyptique n'advienne pas ?



    En parlant de ces sujets ! L'humanité a produit un tas d'inventions qui avaient un revers cauchemardesque... Les développements en biologie nous ont fourni les progrès en thérapie génique... et les armes chimiques. C'est la même chose avec l'intelligence artificielle ! Il faut s'y attendre et légiférer par conséquent. L'une des choses que les intelligences artificielles savent très bien faire, c'est reconnaître. La première application vers laquelle la recherche se dirige, c'est la médecine, avec des analyses automatiques de radios, des suivis de tests qui pourraient aider la médecine préventive.



    Vous développez beaucoup l'idée d'une complémentarité homme-machine...



    Oui, à chacun de trouver sa place. On a suffisamment d'expérience aujourd'hui pour montrer que la combinaison homme + intelligence artificielle est plus performante que l'homme ou l'intelligence artificielle tout seuls. Mais cet équilibre n'est pas toujours facile à trouver, c'est l'interface qui fait la différence. Garry Kasparov répète sur tous les continents que, lorsqu'on organise des combats mixtes homme + machine, les équipes qui gagnent ne sont pas celles qui ont le meilleur joueur ou les meilleures machines, mais les meilleurs protocoles de communication entre hommes et machines. Cela vaut aussi dans le monde du travail. De grands cabinets de consulting ont mené des expériences pour améliorer les performances de vendeurs avec de l'intelligence artificielle. Mais, pour y parvenir, il faut travailler longuement sur le partage des rôles entre les deux. À terme, la machine prendra en charge les tâches répétitives et mécaniques, alors que l'humain se recentrera sur des tâches plus empathiques.




    Lire la suite
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  8. #28
    «Robocop» veille : l’Inde lance son premier automate agent de police

    L’entreprise indienne H-Bots Robotics vient de lancer son premier robot policier entièrement automatisé. Ce robot est à même de diriger la circulation, traiter des problèmes de sécurité et peut même être utilisé pour appeler les forces de l’ordre.



    Des robots juridiques déployés en Chine pour désengorger les tribunaux

    Des « robots juridiques », spécialistes en droits, ont été déployés par milliers en Chine pour aider à l’administration du pays engorgée par les dossiers en retard.
    Les robots, qui mesures environ un mètre de haut et qui ont des têtes en forme de grille-pain, examinent les documents et identifient les problèmes au cas par cas.Ils donnent également des conseils sur l’importance des peines, ils peuvent générer des mandats d’arrêt et «approuver les actes d’accusation», ont déclaré récemment les procureurs dans la province orientale du Jiangsu, où les robots sont mis à l’essai.


    Près de 15 000 cas juridiques ont été examinés par ces robots depuis leur déploiement en septembre dernier, ont indiqué des responsables de l’administration chinoise lors d’une récente conférence de presse.
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  9. #29
    Ce supermarché de Seattle, aux Etats-Unis pourrait être celui du futur. Ici, aucune caisse. Les clients entrent dans le supermarché, mettent dans leur panier ce dont ils ont besoin, et ressortent. En test depuis plus d’un an, le supermarché a officiellement ouvert ses portes lundi 22 janvier.

    Evidemment rien n’est gratuit, le paiement se fait grâce à une application. Baptisé Amazon Go, le supermarché ouvert par le géant du commerce en ligne était testé depuis plus d’un an. A l’intérieur de la boutique de 170 m², des capteurs, des caméras qui permettent le paiement des articles.
    Fini les files d’attente

    Le moindre des mouvements est scruté, et le paiement se fait par l’application Amazon Go. Ainsi, si vous mettez dans votre panier un produit, et que vous changez d’avis et le remettez en rayon, le paiement est automatiquement retiré.




    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Activé