Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Résultats de 1 à 10 sur 13
  1. #1

    Red face Nazisme (nationalsozialismus ou en français : socialisme national d'Allemagne), était-ce du socialisme ? La preuve.





    L'armée du socialisme (sic!)








    Vous voyez une différence entre ces affiches nazis et soviétiques ?





    Source images : www.ndf.fr

    Mahomet fût le 1er terroriste de l'islam, les musulmans pieux qui tuent au nom d'Allâh ne sont que les clones de ce même Mahomet.
    Mahomet aux gens de Quraysh : "Ô gens de Quraysh, je viens à vous avec l'égorgement."
    https://www.youtube.com/watch?v=FbQE4bSRo8g

  2. #2
    Hitler était le leader du parti national-socialiste des travailleurs allemands.
    Trop facile aujourd'hui de dire que ce parti, qui indique clairement qu'il est socialiste, soit classé à l'extrême-droite. C'est un non-sens destiné à prendre les gens pour des abrutis.
    Le socialiste est à gauche point barre !
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  3. #3
    Aussi bien le nazisme que le communiste on était créés par des socialistes a l'origine
    Rien pour cette raison le socialisme devrait être interdit. Les socialistes sont capables du pire pour imposé leur penser aux autres
    Si nous ne vivions pas dans la mondialisation de l’information et de l'image, si cela n'était pas encore le cas , vous pourriez être sûr que les socialistes mettraient en prison tous les gens qui s'opposent à eux (et donc a l'Islam)

  4. #4
    Citation Envoyé par Childebrand Voir le message
    Aussi bien le nazisme que le communiste on était créés par des socialistes a l'origine
    Rien pour cette raison le socialisme devrait être interdit. Les socialistes sont capables du pire pour imposé leur penser aux autres
    Si nous ne vivions pas dans la mondialisation de l’information et de l'image, si cela n'était pas encore le cas , vous pourriez être sûr que les socialistes mettraient en prison tous les gens qui s'opposent à eux (et donc a l'Islam)

    Yop Childebrand

    Tu devrais aimer Léo Ferré alors.

    Léo Ferré : "La gauche est une salle d'attente pour le fascisme".





    Sur cette vidéo, à partir de 1:57 Hitler lui-même parle d'un "État socialiste"

    Mahomet fût le 1er terroriste de l'islam, les musulmans pieux qui tuent au nom d'Allâh ne sont que les clones de ce même Mahomet.
    Mahomet aux gens de Quraysh : "Ô gens de Quraysh, je viens à vous avec l'égorgement."
    https://www.youtube.com/watch?v=FbQE4bSRo8g

  5. #5
    Pourquoi nous sommes socialistes

    Extrait d’une brochure nazie dont plusieurs centaines de milliers d’exemplaires furent imprimés et largement distribués à partir de 1928-1929. Il s’agit d’un bon résumé des lignes essentielles du programme politique national-socialiste juste avant la prise de pouvoir par Hitler en 1933. La brochure comprenait cinq caricatures de Mjölnir, dessinateur de Goebbels.Joseph Goebbels et Mjölnir, Die verfluchten Hakenkreuzler. Etwas zum Nachdenken, Munich, Verlag Frz. Eher, 1932.


    Pourquoi sommes-nous socialistes ?Par Joseph GoebbelsNous sommes socialistes parce que nous voyons dans le socialisme, qui est l’union de tous les citoyens, la seule chance de conserver notre héritage racial et de récupérer notre liberté politique et rénover notre État allemand.Le socialisme est la doctrine de la libération pour la classe ouvrière. Il favorise la montée de la quatrième classe et son incorporation dans l’organisme politique de notre patrie, et il est inextricablement lié à la rupture de l’esclavage présent, recouvrant la liberté allemande. Le socialisme, par conséquent, n’est pas simplement une question relative à la classe opprimée, mais celle de tous, pour libérer le peuple allemand de l’esclavage et est l’objectif de la présente politique. Le socialisme atteint sa véritable forme qu’au travers d’une fraternité de combat total avec les énergies d’avant-garde d’un nationalisme nouvellement réveillé. Sans le nationalisme il n’est rien, seulement un fantôme, rien qu’une théorie, un château dans le ciel, un livre. Avec lui, il est tout, l’avenir, la liberté, la patrie !Le péché de la pensée libérale a été de négliger les forces de construction de la nation du socialisme, laissant ses énergies partir dans des directions antinationales. Le péché du marxisme a été de dégrader le socialisme en une question de salaires et d’estomac, de le mettre dans une situation de conflit avec l’État et son existence nationale. Une compréhension de ces deux faits nous conduit à un nouveau sens du socialisme, qui voit sa nature nationaliste, de renforcement de l’État, libératrice et constructive.Le bourgeois est sur le point de quitter la scène historique. À sa place viendra la classe productive des travailleurs, la classe ouvrière, qui a été opprimée jusqu’à aujourd’hui. Elle commence à remplir sa mission politique. Elle est impliqué dans une lutte dure et amère pour arriver au pouvoir politique, tandis qu’elle cherche à faire partie de l’organisme national. La bataille a commencé dans le domaine économique ; ellel finira dans le politique. Ce n’est pas seulement une question de salaires, ni seulement une question de nombre d’heures de travail par jour – bien que nous ne pourrons jamais oublier que c’est là une partie essentielle, peut-être même la plus importante de la plate-forme socialiste – mais beaucoup plus une affaire d’intégration d’une classe puissante et responsable dans l’État, peut-être même d’en faire la force dominante des politiques futures de la patrie. La bourgeoisie ne veut pas reconnaître la force de la classe ouvrière. Le marxisme la corsète dans un carcan qui la ruine. Alors que la classe ouvrière, se vidant de son sang, se désintègre peu à peu dans le marxisme, la bourgeoisie et le marxisme se sont entendus sur les lignes générales du capitalisme, et ont pour tâche maintenant de protéger et défendre cet état des choses de diverses manières, souvent dissimulées.Nous sommes socialistes parce que nous voyons la question sociale comme une question de nécessité et de justice pour l’existence même d’un État pour notre peuple, non pas une question de pitié bon marché ou de sentimentalisme insultant. Le travailleur réclame un niveau de vie qui correspond à ce qu’il produit. Nous n’avons pas l’intention de mendier pour ce droit. L’intégrer dans l’organisme étatique n’est pas seulement une affaire importante pour lui, mais pour la nation toute entière. La question est plus large que la journée de huit heures. Il s’agit de former un nouvel état de conscience qui inclut tous les citoyens productifs. Étant donné que les pouvoirs politiques actuels ne sont pas capables ni désireux de créer une telle situation, le socialisme doit se battre pour l’atteindre. Il est intérieurement et extérieurement un slogan de la lutte. A l’intérieur, il vise en même temps les partis bourgeois et le marxisme, parce que les deux sont des ennemis jurés de l’État ouvrier à venir. A l’extérieur, il est dirigé contre tous les pouvoirs qui menacent notre existence nationale et l’avènement de l’État national-socialiste.
    Le socialisme n’est possible que dans un État qui est uni au niveau national et libre au niveau international. La bourgeoisie et le marxisme sont responsables de ne pas avoir atteint les deux objectifs, l’unité nationale et la liberté internationale. Peu importe que ces deux forces se présentent comme nationales et sociales, elles sont les ennemis jurés d’un État national-socialiste.Nous devons donc briser politiquement ces deux groupes. Les lignes du socialisme allemand sont nettes, et notre chemin est dégagé.Nous sommes contre la bourgeoisie politique, et pour un authentique nationalisme !
    Nous sommes contre le marxisme, mais pour un vrai socialisme !
    Nous sommes pour le premier État national allemand de nature socialiste !
    Nous sommes pour le Parti national-socialiste des travailleurs allemands !




    Source: https://www.contrepoints.org/2012/08...es-socialistes

  6. #6
    La peur de rappeler les racines socialistes du fascisme

    L’ascendant culturel de la gauche est si fort que plus personne n’ose rappeler les racines socialistes du fascisme.

    Par Daniel Hannan, depuis Oxford, Royaume Uni.


    « Je suis Socialiste, et un Socialiste plus authentique que votre riche ami le Comte Reventlow », disait Hitler en 1930 à Otto Strasser.
    À l’époque, personne n’aurait considéré cette phrase comme controversée. Les nazis auraient difficilement pu afficher plus ouvertement leur socialisme, ils se définissaient avec la même terminologie que notre SWP [Socialist Workers Party, le plus grand parti d’extrême gauche anglais, NDT] : Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands.
    Il était évident pour tous que le fascisme est une émanation de la gauche révolutionnaire. Ses militants défilaient le premier mai sous des drapeaux rouges. Ses dirigeants défendaient le collectivisme, la nationalisation de l’industrie, le protectionnisme, les conseils d’ouvriers. Partout en Europe, ils pensaient comme Hitler qui dit à un Mussolini enthousiaste en 1934 : « le capitalisme a fait son temps ».
    Une des réussites les plus impressionnantes de la gauche moderne est d’avoir imposé un climat culturel qui refuse d’entendre ces simples faits. L’Histoire est réinterprétée en partant du principe que le fascisme est de droite, la logique étant semble-t-il que « gauche » signifie gentil, « droite » méchant, et que les fascistes étaient très méchants. Cette analyse qui semble sortie tout droit de Twitter est déplacée de la part de commentateurs sérieux.
    Quand avez-vous entendu pour la dernière fois la BBC évoquer le BNP [British National Party, parti nationaliste anglais NDT] sans l’épithète « extrême droite » ? Cette terminologie délibérément tendancieuse nuit à la droite mainstream plus qu’au BNP puisqu’elle implique que son programme se réduit finalement à une forme plus intense de conservatisme.
    On ne peut croire ça qu’en fermant les yeux sur la plus grande partie de ce que le BNP défend.
    Comme l’écrit le New Statesmen :
    Un simple survol des textes du BNP permet de trouver les propositions suivantes : forte augmentation des retraites, plus d’argent pour la santé publique, meilleure protection des travailleurs, nationalisation d’industries stratégiques. Sous Griffin, l’extrême droite moderne se positionne à gauche du Labour [équivalent anglais du PS, NDT].
    L’ethno-nationalisme n’est d’ailleurs qu’une autre forme de protectionnisme. Ce parti refuse la libre circulation des personnes de la même manière qu’il refuse celle des biens. Pas étonnant qu’il se vende à présent comme « le Labour Party tel que vos parents le connaissaient ».
    Je ne dis pas que le BNP et le Labour sont équivalents. Ce serait commettre la même erreur, en symétrique, que la populace de Twitter. Il y a de toute évidence d’énormes différences entre les convictions de Nick Griffin et celles d’Ed Miliband. Le BNP partage aussi des propositions avec les verts, les libéraux démocrates et les conservateurs. Avoir des propositions en commun ne signifie pas forcément qu’on partage la même doctrine.
    J’espère simplement que les personnes de gauche qui m’ont lu jusqu’ici savent maintenant ce que peuvent ressentir les conservateurs quand on leur affirme qu’il n’y a qu’une différence de degré entre eux et le fascisme. Chaque fois que quelqu’un souligne les racines socialistes du fascisme on entend des cris d’indignation, pourtant ceux qui hurlent le plus fort sont souvent les premiers à soutenir qu’il y a un lien idéologique entre fascisme et conservatisme. Peut-être que les deux camps devraient songer à cesser d’utiliser cet argument.

    Source: https://www.contrepoints.org/2013/02...es-du-fascisme

  7. #7
    Elle a été vendue (?) en 2013 avec comme prix de départ 35 euros la carte postale sur "l'armée du socialisme + Waffen-SS". , ici => 1940/45 - Carte Postale propagande neuve "Wallon ! L'armée du socialisme t'appelle ! Engage-toi à la Waffen SS".

    Arrr Zi du Sozialism ça ! Heil Humanist Hitler !
    Urrrr le kamp du bien, la links (gauche).




    Vente publique 26 / 27 avril 2013 : http://www.daviddelhaye.com/fr/vente...ales/2360.html
    Mahomet fût le 1er terroriste de l'islam, les musulmans pieux qui tuent au nom d'Allâh ne sont que les clones de ce même Mahomet.
    Mahomet aux gens de Quraysh : "Ô gens de Quraysh, je viens à vous avec l'égorgement."
    https://www.youtube.com/watch?v=FbQE4bSRo8g

  8. #8
    Le vidéo est de mauvaise qualité (240p)


    Communisme + Nazisme = Extrême-Gauche
    Communisme et nazisme, les deux frères ennemis. L'un se voulant internationaliste (soviétiques) et l'autre se voulait nationaliste (nazis). Que l'on ne se mente pas, les plus gros racistes et paternalistes à travers l'histoire, pour ne pas remonter à l'an 40 c'était toujours des gauchistes voulant "civiliser" la race inférieure (Afrique).

    Dans le titre de la vidéo il y a Commies qui veut dire je crois d'une manière péjorative "communistes".




    Socialisme, paye tes morts ! *Crache*
    Mahomet fût le 1er terroriste de l'islam, les musulmans pieux qui tuent au nom d'Allâh ne sont que les clones de ce même Mahomet.
    Mahomet aux gens de Quraysh : "Ô gens de Quraysh, je viens à vous avec l'égorgement."
    https://www.youtube.com/watch?v=FbQE4bSRo8g

  9. #9
    Les nazislamistes sont leurs répliques.
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

  10. #10
    Citation Envoyé par mie Voir le message
    Les nazislamistes sont leurs répliques.

    Forcément que les socialistes et les communistes aiment l'islam, entre totalitarismes on se comprend parfaitement.
    Mahomet fût le 1er terroriste de l'islam, les musulmans pieux qui tuent au nom d'Allâh ne sont que les clones de ce même Mahomet.
    Mahomet aux gens de Quraysh : "Ô gens de Quraysh, je viens à vous avec l'égorgement."
    https://www.youtube.com/watch?v=FbQE4bSRo8g

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé