Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Résultats de 1 à 10 sur 17
  1. #1
    Modérateurs Avatar de AS4B
    Inscrit
    juillet 2013
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    5 955
    Billets
    13
    L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
    Si vis pacem, para bellum (« Qui veut la paix prépare la guerre »)

  2. #2
    Modérateurs Avatar de AS4B
    Inscrit
    juillet 2013
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    5 955
    Billets
    13
    Qu’est ce que Mahomet ferait ?





    Si l’islam signifie autre chose pour vous que la souffrance de ces milliers d’innocents qui sont tués ou mutilés chaque année au nom d’Allah, alors cela veut dire que vous êtes probablement un musulman (ou tout au moins une espèce commune de musulman) et cette page est alors faite pour vous.




    En tant que musulman, vous n’êtes pas sensé ignorer que la vie est pleine de choix difficiles à faire. Est-ce que vous devez décapiter ou non vos opposants? Devez-vous avoir des relations sexuelles avec une petite fille de 9 ans? Devez-vous posséder des femmes comme esclaves sexuels…?




    Pour les adeptes de la Religion de la Paix, il convient de savoir ce que Mahomet fit lorsqu’il dût prendre la même décision (il va sans dire à partir des écrits musulmans de référence). En fait il est toujours bon d’améliorer votre connaissance du fondateur de l’islam, quand bien même vous n’êtes pas musulman.




    Oubliez toutes les réponses évasives de ceux qui font l'éloge de Mahomet, le comparant à un « Jésus numéro 2 », en se basant sur quelques obscures anecdotes. Le prophète de l’islam n’était surement pas du genre à tendre l’autre joue ou à refreiner son appétit pour les choses de ce monde.




    Voulez vous la vérité? Pensez vous que vous serez en mesure de supporter le choc? Alors accrochez vous, la voici…




    Est-ce que Mahomet...? OUI! NON! Les sources musulmanes (Liens)
    Aurait des relations sexuelles avec une petite fille de 9 ans? Hadith
    Serait partisan de la décapitation? Coran 8:12
    Coran 8:12
    ("To strike off the head"
    = "Décapiter")
    Exigerait des femmes qu’elles couvrissent leur visage? Coran & Hadith
    Se lierait d’amitié avec des Chrétiens et des Juifs? Coran
    Posséderait des esclaves? Coran & Hadith
    Se marierait avec sa belle-fille? Coran 33:37
    Approuverait la prostitution? Coran & Hadith
    Serait un glouton? Ibn Ishaq
    Recommanderait le passage à tabac des femmes? Coran & Hadith
    Battrait sa propre femme? Hadith
    Tuerait les prisonniers de guerre? Hadith
    Plaiderait en faveur des attentats suicides? Coran & Hadith
    Tuerait les apostats? Coran & Hadith
    Recommanderait aux personnes malades de se soigner en buvant de l’urine de chameau? Hadith
    Battrait les enfants qui ne prient pas? Hadith
    Ferait décapiter des garçons de 13 ans? Hadith
    Aurait onze femmes?
    (en même temps)
    Hadith
    Serait partisan du sexe avec des personnes mineures (prépubères)? Coran 65:4
    Mentirait? Coran & Hadith
    Réduirait en esclavage femmes et enfants? Hadith & Ibn Ishaq
    Lapiderait les personnes ayant commis l’adultère? Hadith
    Torturerait un homme par pur plaisir? Ibn Ishaq
    Considérerait les femmes et les hommes pour égaux? Coran & Hadith
    Volerait? Coran & Hadith
    Tuerait quelqu’un qui l’insulte? Coran & Hadith
    Prêcherait l’amour pour les gens de toutes confessions? Coran 9:30
    Soutirerait de l’argent aux autres religions? Coran & Hadith
    Aurait des femmes comme esclaves sexuels? Coran 4:24
    Convertirait de force à l’islam? Coran & Hadith
    Commettrait des actes terroristes? Coran & Hadith
    Tuerait une femme? Biographers
    S’emparerait d’une femme et la violerait? Hadith
    Encouragerait le viol des femmes devant leur mari? Hadith (Abu Dawud: 2150)






    Et surtout n’oubliez pas que selon Allah lui-même (à travers les dires de Mahomet, bien sûr) Mahomet constitue le meilleur exemple de:





    1. Conduite à suivre (Coran 33 :21)
    2. Caractère élevé (Coran 68.4)
    L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
    Si vis pacem, para bellum (« Qui veut la paix prépare la guerre »)

  3. #3
    Modérateurs Avatar de AS4B
    Inscrit
    juillet 2013
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    5 955
    Billets
    13
    Lapider les personnes coupables d'adultère




    Question: Est-ce que l'islam condamne à mort les personnes ayant commis l'adultère?





    Réponse rapide:
    Absolument. Il y a plusieurs occurrences dans la vie de Mahomet où il ordonna que des personnes fussent mis à mort lorsqu'elles avaient commis le seul crime que d'avoir eu des relations sexuelles "illégales".






    Le Coran:
    La lapidation n'y est pas prescrite (voir Information complémentaire).






    Les Hadiths:

    Bukhari (6:60:79) - Deux personnes coupables d'avoir eu des "relations sexuelles illégales" sont emmenées devant Mahomet, qui ordonne qu'elles soient toutes les deux lapidées. Apparemment les deux auteurs d'adultères étaient amoureux, puisque le verset raconte que l'homme essaya de protéger la femme des jets de pierre.

    Bukhari (83:37) - L'adultère est l'une des trois raisons justifiant la mise à mort de quelqu'un, selon Mahomet.

    Muslim (17:4196) - Un homme marié avoue qu'il a commis l'adultère (à quatre reprises comme le veut la coutume). Mahomet ordonne qu'il soit lapidé. Selon ce passage, les premières pierres lui causèrent une douleur si grande qu'il essaya de s'échapper et qu'il fut rattrapé et achevé.

    Muslim (17:4206) - Une femme qui est tombée enceinte avoue à Mahomet qu'elle est coupable d'adultère. Mahomet lui autorise d'avoir l'enfant et de l'allaiter jusqu'à ce qu'il soit sevré, puis il ordonne qu'elle soit lapidée (la description de la lapidation est très crue).

    Muslim (17:4209) - Une femme avoue l'adultère et est lapidée à mort sur l'ordre de Mahomet.

    Ibn Ishaq (970) – "Celui qui a commis l'adultère doit être lapidé." Ces paroles sont extraites du discours d'adieu de Mahomet à son peuple lors de son dernier pèlerinage à la Mecque.






    Information complémentaire:

    Le Coran utilise des mots tel "fornicateurs" dans le Coran 24:2 et ordonne 100 coups de fouet comme punition (verset 4:15 suggère l'emprisonnement pour "perversité"). Ceci très certainement s'applique à des cas de relations sexuelles hors mariage, puisque le verset suivant laisse entendre que les offenseurs cherchent à se marier, ce qui serait de toute façon contraire à la pratique bien établie de Mahomet de mettre à mort ceux qui ont commis l'adultère. La mise au point sur ce sujet nous est offerte par Muslim (17:4029) dans lequel un homme célibataire est flagellé, tandis que sa partenaire dans l'adultère qui est une femme mariée est lapidée.

    Il y a une légende qui raconte que Aïcha rappela elle-même le verset qui prescrit la mort en cas d'adultère. Ce verset était écrit sur une feuille de palmier qui se trouvait dans sa maison après la mort de Mahomet. Malheureusement, une chèvre qui passait par là mangea la feuille (avec d'autres) avant que tous les écrits éparpillés ne fussent assemblés pour former le Coran.

    La loi islamique (charia) ordonne que les auteurs d'adultères soient mis à mort, puisque c'était l'exemple donné par Mahomet. En pratique, habituellement seulement les femmes sont exécutées, puisqu'elles portent la responsabilité du rapport sexuel (dans une société patriarcale). Une autre raison est que rapporter un viol signifie avouer un adultère sous la charia, si quatre témoins hommes ne peuvent pas être trouvés pour confirmer les dires de la victime.

    Incapable de contourner le fait que la lapidation des personnes ayant commis l'adultère fait partie intégrante de l'islam, les défenseurs de la religion s'aventure le plus souvent à affirmer que cela n'est pas différent pour la Chrétienté. Dans ce cas, il ont tout à fait tord. Non seulement la règle de l'ancien testament est explicitement dissoute par l'exemple de Jésus (voir Jean 8:1-11, "Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre") mais cet épisode même est la preuve que la Chrétienté n'est pas sous la même loi que l'islam.

    Alors que l'enseignement et l'exemple de Jésus s'érige entre les chrétiens et la loi de l'ancien testament, Mahomet revient d'un coup aux règles les plus dures (que même les juifs d'aujoud'hui sont réticents à mettre en application, comme le montre aussi Bukhari(6:60:79) ). Avec tant d'autres choses, depuis pardon jusqu’à faire la guerre, le contraste entre l'exemple laissé par Jésus et celui laissé par Mahomet au sujet de tuer les personnes adultères, est immense.

    Bien que de nombreux musulmans aujourd'hui trouvent la pratique déplaisante, il n'y a aucune place pour le doute quant à la condamnation à mort d'adultes ayant commis l'adultère de façon consentante, prônée par la théologie islamique. En fait, selon cette fatwa récente , rien que le fait de nier qu'il est approprié de lapider des personnes mariées ayant commis l'adultère, à notre époque, est signe d'apostasie.
    L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
    Si vis pacem, para bellum (« Qui veut la paix prépare la guerre »)

  4. #4
    Modérateurs Avatar de AS4B
    Inscrit
    juillet 2013
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    5 955
    Billets
    13
    Battre son épouse




    Question: Est ce que l'islam autorise à un homme de battre sa femme?



    Réponse rapide:
    Oui, mais seulement si la femme ne fait pas ce qu'il demande. Battre sa femme doit cesser si la femme obéit de nouveau à son mari. Battre sa femme doit être fait en dernier recours, après les réprimandes verbales et après l'avoir délaissée.
    Mahomet, lui même, nous est conté battant son épouse préférée (du propre témoignage de cette femme). On ne sait pas cependant comment il traitait ses autres épouses.






    Le Coran:
    Coran (4:34) - "Les hommes ont la charge des femmes, en vertu des avantages que Dieu a accordés aux uns par rapport aux autres, et à cause des biens qu'ils dépensent [pour elles]. Ainsi, les femmes vertueuses sont obéissantes et préservent dans le secret ce que Dieu veut préserver. Celles dont vous craignez la mauvaise conduite, admonestez-les, reléguez-les dans des couches séparées et frappez-les. Mais si elles vous obéissent, ne leur cherchez plus noise. Dieu, certes, est sublime, infiniment grand."




    Les Hadiths:

    Bukhari (72:715) - Une femme vint voir Mahomet et le supplia d'ordonner à son mari d'arrêter de la battre. Sa peau était tellement meurtrie sous l'impact des coups qu'elle était décrite comme étant plus verte que le voile vert qu'elle portait. Mahomet ne réprima pas le mari, mais ordonna à la femme de retourner voir son mari et de se soumettre à ses désirs sexuels.

    Muslim (4:2127) - Mahomet frappa sa femme favorite, Aïcha, dans la poitrine un soir où elle avait quitté la maison sans sa permission. Aïcha raconte, "Il me frappa à la poitrine ce qui me causa une grande douleur".

    Abu Dawud (2141) - "Iyas bin 'Abd Allah bin Abi Dhubab raconta que l'apôtre d'Allah (que la paix soit avec lui) avait dit: ne frappez pas les servantes d'Allah, mais lorsque 'Umar vint voir l'apôtre d'Allah (que la paix soit avec lui) et dit: Les femmes qui se sont enhardies jusqu'à braver leurs maris, il (le prophète) a donné la permission de les battre.Alors beaucoup de femmes vinrent se plaindre de leurs maris à des membres de la famille de l'apôtre d'Allah (que la paix soit avec lui). Et l'apôtre d'Allah (que la paix soit avec lui) dit: beaucoup de femmes sont venu se plaindre de leurs maris à des gens de ma famille. Elle ne sont pas les meilleures d'entre vous." Au début, Mahomet interdit aux hommes de battre leurs femmes, mais révoqua cette idée une fois qu'on lui reporta le cas de femmes qui désobéissaient à leurs maris. Battre sa femme est parfois nécessaire pour la remettre à sa place.

    Abu Dawud (2142) - "Le prophète (que la paix soit avec lui) dit: un homme n'aura pas à répondre du fait qu'il batte sa femme." C.-à-d. Allah ne lui en tiendra pas rigueur.

    Ishaq 969 – Ce passage ordonne qu'une femme mariée soit "mise dans une chambre séparée et soit un peu battu" si elle "contribue à attirer l'appétit sexuel d'autres hommes". Selon ce hadith, un tel cas peut se produire si elle ne fait rien de plus que d'être toute seule avec un homme avec lequel elle n'a pas de lien familial.






    Information complémentaire:

    Beaucoup de ceux qui défendent l'islam ont du mal a justifier le verset du Coran (4:34) qui est pourtant sans équivoque. Leur gymnastique intellectuelle et leur refus de voir la vérité en face ont inspiré l'écriture de cet article:

    Battre sa femme : C'est une bonne chose pour Mahomet, c'est donc une bonne chose pour vous

    D'autres musulmans ne semblent pas en être dégoûtés. Cheik Youssef al-Qardaoui, un des religieux musulmans les plus respectés dans le monde, est l'auteur du fameux bon mot:"C'est interdit de battre une femme, à moins que cela ne soit nécessaire". Il ajouta aussi"On peut battre une femme seulement pour préserver un comportement conforme à l'islam", ne laissant plus de doute quand à la nature du fait de battre une femme: pour lui battre une femme est une forme de sanction dictée par la religion. (source )

    Professeur Muzammil Saddiqi, l'ancien président de l'ISNA (Association islamique d'Amérique du Nord), une des principales organisations musulmanes, affirme qu'il est important qu'une épouse "reconnaisse l'autorité de son mari dans la maison" et qu'il peut utiliser la force physique si il est "sûr que cela améliorera la situation". (source )


    Selon la loi islamique, un mari est en droit de battre son épouse pour l'une des quatre raisons suivantes:
    - Elle n'essaie pas de se faire belle pour lui (c.à.d. elle se laisse aller)
    - Elle refuse de satisfaire les besoins sexuels du mari
    - Elle quitte la maison sans demander la permission ou bien sans "raison valable"
    - Elle manque à ses devoirs religieux
    Toutes ces raisons sont aussi suffisantes pour une demande de divorce.

    Les défenseurs de l'islam disent parfois que Mahomet ordonna que l'on ne fît pas de mal aux femmes, mais ils basent cette affirmation sur ce que le prophète dit avant et pendant une bataille, comme par exemple dans l'hadith Bukhari (59:447) , lorsque Mahomet donne l'ordre que tous les hommes de la tribu des Qurayza soient tués et que les femmes et les enfants soient capturés pour devenir esclaves. (Tuer le mari et violer la femme n'entre pas apparemment dans le registre "faire du mal" selon le modèle islamique).

    Mais, en fait, il y a de nombreux cas où Mahomet fit tuer des femmes de la façon la plus brutale qu'il soit. Une de ces femmes fut Asma bint Marwn, mère de cinq enfants, qui écrivit un poème critiquant les habitants de Médine pour avoir reconnu Mahomet comme prophète après qu'il eut commandité le meurtre des vieillards. Dans ce cas, les assassins du prophète arrachèrent son nourrisson endormi sur son sein et la poignardèrent à mort.

    Après avoir pris la Mecque en 630, Mahomet donna l'ordre de tuer une fille esclave qui avait composé des chansons ridiculisant le prophète. Les hadiths foisonnent d'exemples de femmes enterrées jusqu'au cou sur ordre de Mahomet et lapidées à mort en raison d’une vie sexuelle amorale – cependant le prophète de l'islam encourageait dans les faits ses propres hommes à violer les femmes capturées lors de bataille (Abu Dawood 2150) et ne les punissaient pas lorsqu'ils tuaient des femmes non musulmanes (ce que Khalid ibn Walid fit à plusieurs reprises – cf. Ibn Ishaq 838 and 856).

    En résumé, selon le Coran et les Hadiths, il est possible pour un homme de s'attaquer physiquement à une femme si les circonstances l'autorisent, une de ces circonstances est par exemple lorsque l'épouse désobéit à son mari. Cela ne signifie pas pour autant que tous les musulmans battent leurs femmes, mais seulement que l'islam l'autorise.
    L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
    Si vis pacem, para bellum (« Qui veut la paix prépare la guerre »)

  5. #5
    Modérateurs Avatar de AS4B
    Inscrit
    juillet 2013
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    5 955
    Billets
    13
    Extorquer de l'argent aux autres religions


    Question: Est ce que l'islam exige des personnes d'autres confessions de payer afin de financer la religion musulmane?







    Réponse rapide:
    Absolument. Mahomet a très clairement établi que les personnes d'autres confessions devaient payer un impôt par individu, appelé la jizya, aux musulmans. Cet argent n'est pas seulement destiné à financer la diffusion de la foi islamique (souvent au moyen de campagnes militaires), mais il a aussi pour but de rappeler à ceux d'autres confessions qu'ils sont assujettis à l'islam et qu'ils doivent être considérés comme des individus de troisième ordre (derrière les femmes musulmanes).




    Le Coran:
    Coran (9:29) - "Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier, ceux qui ne s’interdisent pas ce que Dieu et Son Prophète ont déclaré interdit , ceux qui, parmi les gens du Livre, ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez-les jusqu’à ce qu’ils versent directement la capitation en toute humilité !"






    Les Hadiths:

    Muslim (19:4294) - Il y a de nombreuses occurrences dans les hadiths où Mahomet demande à ces disciples d'exiger la jizya des mécréants. Dans ce verset il échafaude la règle qui stipule que la jizya doit être extorquée par la force: "Si ils refusent d'accepter l'islam, exigez d'eux la jizya. Si ils sont d'accord pour payer, acceptez la et retirez prestement vos mains à bonne distance des infidèles. Si ils refusent de payer l'impôt, demandez l'aide d'Allah et combattez les"

    Bukhari (53:386) - L'ordre donné aux musulmans de répandre la loi islamique par la force, soumettant les non musulmans jusqu'à ce qu'ils se convertissent ou qu'ils payent, est éternelle: Notre prophète, le messager de notre Seigneur, nous a donné l'ordre de vous combattre jusqu'à ce que vous adoriez Allah et seulement Allah ou que vous payiez la jizya(c.-à-d. la capitation); et notre prophète nous a informés que notre Seigneur dit: "Celui d'entre nous qui est tué (c.-à-d. martyr), ira au paradis pour mener une vie faite de luxe et de volupté comme il ne l'a jamais vu de son vivant, et celui qui restera en vie, deviendra votre maitre." Ce passage a été raconté pendant le règne d'Umar, compagnon de Mahomet et second calife qui envoya ses armées conquérir la Perse non musulmane et les terres chrétiennes (après la mort de Mahomet).

    Ishaq 956 & 962 - "Celui qui refuse de payer la jizya est un ennemi d'Allah et de son apôtre." Ces mots sont ceux de Mahomet.






    Information complémentaire:
    Mahomet mit en pratique le financement de l'islam par l'extorsion de biens aux mécréants dans la dernière partie de sa vie. En 630, le prophète de l'islam marcha à la tête d'une armée vers les terres chrétiennes dans ce qui ne tarda pas à être connu sous le nom de la "bataille de Tabuk." En fait, il n'y eu pas à proprement dit de bataille parce qu'aucune armée n'avait été déployée contre lui. Les habitants furent pris par surprise. Certain furent tués, et les survivants furent forcés de payer en échange de la "protection" de Mahomet. (Révoquant on ne peut plus clairement, la règle précédente de "pas de contrainte dans la religion" (Coran 2:256) que les musulmans d'aujourd'hui ne se lassent pas de répéter).

    Seulement onze ans après la mort de Mahomet, ses compagnons s'emparèrent de l'Afrique du Nord, massacrant ceux qui ne se soumettaient pas à la loi islamique. En 643, Tripoli était conquise et les indigènes berbères chrétiens furent forcés de donner leurs femmes et leurs enfants aux musulmans comme esclaves afin de satisfaire à la jizya.

    Cette extorsion lucrative pour les musulmans, fut pratiquée dans les siècles qui suivirent et était partie intégrante dans la façon brutale dont les Ottomans dominaient les Chrétiens, Juifs et personnes d'autres religions. Les Serbes d'Europe furent particulièrement touchés et devaient souvent donner leurs enfants pour satisfaire le percepteur musulman. Ces enfants étaient par la suite convertis à l'islam et entrainés comme guerrier du djihad afin d'être enrôlés dans les campagnes militaires de conquête (ceux que l'on appellait les janissaires).

    En Inde, au XVIIème siècle, les percepteurs musulmans prenaient aussi les femmes et les enfants des Hindous, rendus trop pauvres pour pouvoir payer en argent comptant, et les vendaient comme esclaves afin de financer la jizya. Le seul moyen pour beaucoup de ne pas perdre leur famille était de se convertir à l'islam. Cette énorme discrimination explique comment l'islam empiéta de plus en plus sur les populations qui ne voulaient pas au départ en entendre parler.

    À proprement parler, il n'existe pas dans l'islam de mécréant innocent, ce qui rend le battage médiatique autour des condamnations de "terrorisme tuant des innocents" totalement inopérant. Il y a tout de même dans l'islam l'idée de devoir de protection des "gens du Livre" (à l'origine les Juifs et les Chrétiens, mais ensuite étendu aux Hindous lorsque les chefs musulmans s'aperçurent que les tuer n'était pas aussi lucratif que de les mettre à l'amende). Ces personnes "protégées" doivent néanmoins se soumettre à l'autorité des Musulmans, abandonnant tous leurs droits et acceptant de financer les campagnes d'expansion musulmanes. Malheureusement, même en se soumettant, cela n'a pas été suffisant à bon nombre de minorités religieuses pour être épargnées d'une persécution extrême et de massacres.

    La collecte de la jizya est traditionnellement accompagnée d'un cérémonial visant à souligner le statut de soumission des non musulmans, où l'assujetti est souvent frappé d'une façon humiliante. M.A. Khan relate que certains religieux islamiques encourageaient les percepteurs à cracher dans la bouche des dhimmis hindous lors de la collecte. Il cite également les paroles du populaire enseignant du soufisme, Ahmad Sirhindi:




    "L'honneur de l'islam repose sur l'insulte de l'incroyance et des mécréants (kafirs). Celui qui respecte les kafirs déshonore les Musulmans... le vrai but du prélèvement de la jizya est de les humilier... [et] ils demeurent terrifiés et tremblants." Djihad islamique


    Les puristes islamiques, comme le Hamas et les talibans, souhaitent le rétablissement de lajizya.
    L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
    Si vis pacem, para bellum (« Qui veut la paix prépare la guerre »)

  6. #6
    Modérateurs Avatar de AS4B
    Inscrit
    juillet 2013
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    5 955
    Billets
    13
    Au sujet des femmes et du voile




    Question: Est-ce que l’islam exige des femmes qu’elles se voilent?





    Réponse rapide:
    Oui. Afin de refreiner l’appétit sexuel des hommes lorsque les femmes sortent de chez elles. Les femmes ne sont également pas autorisées à voyager toutes seules ou accompagnées seulement d’un homme qui n’appartient pas à leur famille.




    Le Coran:
    Coran (24:31) – Ce verset ordonne aux femmes de "rabattre leurs voiles sur leurs poitrines" et de cacher "les autres atouts de leur féminité".
    Coran (33:59) "Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de ramener un pan de leurs voiles sur elles..."
    Coran (24:31)"Invite également les croyantes à baisser pudiquement une partie de leurs regards, à préserver leur vertu, à ne faire paraître de leurs charmes que ceux qui ne peuvent être cachés, à rabattre leurs voiles sur leurs poitrines, à ne montrer leurs atours qu’à leurs époux, leurs pères, leurs beaux-pères, leurs fils, leurs beau-fils, leurs frères, leurs neveux, aux femmes musulmanes, leurs servantes, leurs esclaves, leurs serviteurs impuissants, ou aux garçons impubères. Dis-leur aussi de ne pas agiter les pieds pour faire deviner les autres atours de leur féminité." Les femmes doivent non seulement se couvrir le visage à l'exception des yeux, mais aussi regarder vers le bas afin d'éviter de regarder dans les yeux un homme qui n'est pas de leur famille.






    Les Hadiths:

    Bukhari (6:321) - On demande à Mahomet si il est correct pour une jeune femme de sortir de chez elle sans le voile. Le prophète répond: "Elle doit porter le voile."

    Bukhari (60:282) - Après que Mahomet commande aux femmes de se voiler (Coran 24:31), les femmes répondent à son appel en déchirant des draps afin de se couvrir le visage.

    Abu Dawud (2:641) - Le prophète (que la paix soit avec lui) dit: Allah n'accepte pas la prière d'une femme pubère à moins qu'elle ne porte le voile.

    Bukhari (52:250) - [Le prophète dit] "Ce n'est pas permis pour un homme d'être seul avec une femme, et aucune femme ne doit voyager seule sauf si elle est accompagnée de son mari ou d'un proche" – Jamais une femme n'est autorisée à voyager seule.






    Information complémentaire:

    La loi islamique (charia) exige des femmes qu'elles se voilent. La taille et le port du voile dépend de l'interprétation que les gouvernements musulmans font des textes, d'un côté les talibans en Afghanistan imposent la burqa, à l'autre bout du spectre se trouvent les gouvernements plus modérés tel que la Turquie et la Tunisie qui interdisent le voile dans les bâtiments publics.

    Le port du voile est interprété comme un symbole de la domination de l'homme par la plus part des critiques émanant du monde non musulman mais aussi de beaucoup de musulmanes qui continuent à mener la lutte pour pouvoir s'habiller comme bon leur semble. En décembre 2007, un père de famille vivant au Canada battit à mort sa fille âgée de 16 ans parce qu'elle refusait de porter le hijab (foulard islamique).

    Certains insistent pour dire que le voile n'est pas une obligation dans l'islam, bien qu'il n'y ait rien dans les textes sacrés pour contredire les passages où Mahomet ordonne son usage. En fait, le verset 24:60 dit que le voile n'est pas vraiment obligatoire pour une femme célibataire qui est trop vieille pour avoir des enfants bien que ce même verset invite à se voiler de toutes façons.

    Il y a même beaucoup de musulmanes qui considère le voile comme une bonne chose pour les protéger du désir des hommes. Certaines n'hésitent pas à le qualifier de 'libérateur'.

    En Occident, le voile devient de plus en plus une revendication politique. Dans les pays musulmans, avec la monté du fondamentalisme islamique, les femmes portent de plus en plus le voiles ou la burqa.
    L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
    Si vis pacem, para bellum (« Qui veut la paix prépare la guerre »)

  7. #7
    Modérateurs Avatar de AS4B
    Inscrit
    juillet 2013
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    5 955
    Billets
    13

    Le Mariage provisoire

    Le Mariage provisoire


    Question: L'islam a-t-il une faille dans ses dogmes sévères autorisant les relations sexuelles occasionnelles appelées 'mariage provisoire'?



    Réponse rapide:
    Cela s'appelle Nikath Mut'ah, un arrangement d'une durée limitée passé entre un homme et une femme et qui prend fin une fois que le délai a expiré.



    Le Coran:
    Coran (4:24) - "Puis, de même que vous jouissez d’elles, donnez-leur leur mahr (c.-à-d. la dot), comme une chose due. Il n’y a aucun péché contre vous à ce que vous concluez un accord quelconque entre vous après la fixation du mahr."
    Coran (5:87) - "Ô vous qui croyez ! Ne vous interdisez pas les bonnes choses que Dieu a rendues licites pour vous, en évitant cependant tout excès, car Dieu n’aime pas ceux qui dépassent les limites permises !" Étonnamment le contexte de ce verset (que l'on retrouve dans Bukhari (60:139)) est le mariage provisoire, en l'occurrence l'échange de vêtements pour quelques jours de droit d'accès au corps d'une femme. En appelant cela une "bonne chose", Mahomet met vraiment tout sa morale entre parenthèses.




    Les Hadiths:

    Muslim (8:3252) - Mahomet autorise sans ambigüité ses hommes à utiliser le mariage provisoire comme une forme autorisée de prostitution.




    Information complémentaire:

    Puisque le mariage provisoire est un euphémisme pour désigner la prostitution, les sunnites pensent qu'il ne devrait être pratiqué qu'à certaines époques (par exemple l'époque contemporaine de Mahomet... comme par hasard). Les chiites ont une approche plus libérale et autorise cette pratique.
    L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
    Si vis pacem, para bellum (« Qui veut la paix prépare la guerre »)

  8. #8
    Modérateurs Avatar de AS4B
    Inscrit
    juillet 2013
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    5 955
    Billets
    13
    De l'amitié entre musulmans et non musulmans

    Question: Est ce que les musulmans peuvent avoir des amis chrétiens, juifs ou autres non musulmans?



    Réponse rapide:
    Mahomet (dans le Coran) décrit les infidèles comme "d'infâmes animaux" et "des perdants". Allah déteste les Chrétiens et les Juifs au point de les destiner aux flammes éternelles de l'enfer en raison de leur croyance. On comprend pourquoi Mahomet ne recommande pas aux musulmans de les prendre pour amis. Dans les faits, le Coran ordonne aux croyants de ne pas prendre un infidèle comme ami.



    Le Coran:
    Coran (5:51) - " vous qui croyez ! Ne prenez pas les juifs et les chrétiens pour alliés. Ils sont alliés les uns des autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera des leurs. Dieu ne guide pas les traîtres."
    Coran (5:80) - "On voit un grand nombre d’entre eux s’allier avec des infidèles. Cette mauvaise décision qu’ils ont prise leur a valu la Colère de Dieu et leur supplice sera éternel." Les musulmans qui s'allient avec les infidèles iront en enfer.
    Coran (3:28) - "Que les croyants ne prennent pas pour amis des mécréants de préférence aux croyants. Celui qui agirait ainsi n'aurait rien à attendre de Dieu, à moins que vous n'ayez à vous prémunir contre eux par mesure de sécurité. Dieu vous met en garde contre Lui-même, et vers Dieu s'accomplit le retour final."
    Coran (3:118) - "Vous qui croyez ! Ne prenez pas de confidents en dehors de votre communauté, qui feraient tout pour vous corrompre, car rien ne leur ferait plus plaisir que de vous voir en difficulté. La haine qu’ils vous portent perce déjà dans leurs propos. Que dire alors de celle qu’ils cachent dans leurs cœurs? Vous voilà donc suffisamment avertis ! A vous d’en juger !" Ce verset ne fait pas seulement que mettre en garde les musulmans de ne pas prendre un infidèle comme ami, mais il établit aussi la paranoïa profonde que le reste du monde est hostile aux musulmans.
    Coran (9:23) - " vous qui croyez ! Ne prenez pas pour confidents vos pères et vos frères s’ils préfèrent l’impiété à la foi. Ceux d’entre vous qui en feraient des confidents seraient eux les injustes." Mêmes les membres de la famille ne peuvent être pris comme amis s'ils n'acceptent pas l'islam. (Ceci étant l'interprétation la plus pacifique de ce verset de la 9éme Sourate qui recommande également de "tuer tous les infidèles").
    Coran (53:29) - " Ecarte-toi donc de celui qui tourne le dos à Notre rappel et qui ne désire rien d'autre que la vie de ce monde."
    Coran (3:85) - " Quiconque recherche en dehors de l’islam une autre religion, celle-ci ne sera point acceptée de Lui, et dans l’autre monde, il sera du nombre des réprouvés."
    Coran (3:10) - " Quant aux infidèles, rien ne les sauvera de la colère de Dieu, ni leurs richesses ni leurs enfants, car ils sont voués à servir de combustible au Feu éternel." Ceux qui ne croit pas en Mahomet nourriront les flammes de l'enfer (aussi 66:6, 2:24, 21:93)
    Qur'an (7:44) - " Et les habitants du Paradis crieront aux habitants de l’Enfer : «Voilà que se réalise pour nous la promesse de notre Seigneur ! Et celle qu’Il vous a faite se réalise-t-elle?» – «C’est fait !», répondront-ils. Un crieur proclamera alors au milieu d’eux : «Que la malédiction de Dieu s’abatte sur les coupables»" Les musulmans au paradis prendront plaisir à regarder en dessous d'eux les infidèles rôtir en enfer et ils s'en moqueront de les voir ainsi torturés (22:19-22)
    Qur'an (1:5-7) - " C’est Toi que nous adorons ! C’est Toi dont nous implorons le secours ! Guide-nous dans la Voie droite de ceux que Tu as comblés de bienfaits, non celle de ceux qui ont mérité Ta colère ni celle des égarés ! " Ceci est une prière que les musulmans se doivent de répéter quotidiennement. "ceux qui ont mérité ta colère" s'adresse aux juifs et "ceux qui sont égarés" s'adresse aux chrétiens (Cf. Bukhari (12:749) ).




    Les Hadiths:

    Muslim (1:417) - Ce verset implique que ses proches ne doivent pas être considérés comme 'amis' s'ils ne sont pas musulmans.

    Abu Dawud (41:4815) - "Le prophète (que la paix soit avec lui) dit: Un homme est adepte de la religion de son ami; il doit donc choisir avec qui il se lie d’amitié."

    Bukhari (59:572) - "Toi qui crois en moi! Ne donne pas ton amour à mes ennemis qui n'ont pas cru dans la Vérité (Allah, Mahomet le prophète et le Coran)."

    Ishaq 262 - "Certains musulmans continuèrent à être amis avec les Juifs, alors Allah leur envoya le Coran qui leur interdisait de prendre les Juifs pour amis. Car la haine se trouve déjà dans leurs paroles et ce qu'ils cachent est encore pire"

    Ishaq 252 – L'histoire d'un jeune homme qui se convertit à l'islam après avoir entendu Mahomet. Il dit alors à son propre père qu'il ne veut plus avoir à faire avec lui parce que,"Je suis devenu un musulman et je suis la religion de Mahomet." (Pour entretenir une relation avec son fils, le père se convertit aussi). C'est un passage important car il montre que le rejet de l'autre est purement basé sur la position inférieure des infidèles, et non en fonction des relations avec les musulmans. Dans ce cas, le père aime son enfant plus que tout et ne lui veut aucun mal.




    Information complémentaire:

    Bien que considérer comme infidèles, les Juifs et les Chrétiens ont un statut spécial dans l'islam. Si Mahomet préviens les fidèles de ne pas les prendre pour ami, il est interdit a fortiori aux musulmans de prendre pour amis les athées et ceux d'autres religions.

    Ainsi certains musulmans considèrent qu'ils doivent avoir une attitude hostile envers les mécréants (La plus part des musulmans, heureusement, ne pensent pas ainsi).

    Certains musulmans sont embarrassé par le verset 5:51 et en sont venus à réinterpréter le mot 'ami' comme 'gardien' ou 'protecteur' – ce qui est en effet deux des traductions possibles du mot arabe. Suivant les défenseurs de cette théorie, ce verset indique l'attitude à adopter pour les musulmans envers un gouvernement non musulman (ce qui n'est pas très rassurant). Quoi qu'il en soit, le verset lui-même établit une différence entre amis et protecteurs et ordonne aux musulmans d'éviter l'un comme l'autre.

    D'autres citent les versets 60:8-9 qui indiquent qu'Allah n'interdit pas de se montrer bon envers les infidèles, mais Allah demande aussi d'éviter à tout prix "ceux qui vous combattent à cause de votre religion, qui vous chassent de vos foyers, ou qui contribuent à le faire." Ceci fait sans aucun doute référence aux habitants de la Mecque dont les chefs chassèrent Mahomet et ses disciples de la ville (s'en suivit la déclaration de guerre de Mahomet). Ce verset est conté peu après l'arrivée des musulmans à Médine lorsqu'il leur fut nécessaire de s'allier avec des infidèles pour survivre. Les versets cités ci dessus des sourates 9 et 5 sont bien ultérieurs dans l'histoire de la vie de Mahomet et réfèrent au temps où les musulmans avaient obtenu le pouvoir, et avait élargi leur animosité à tous ceux qui n'étaient pas musulmans.

    Aujourd’hui des intellectuels musulmans comme Jamal Badawi essayent de modérer l’interprétation classique du verset 5 :51 en soulignant que les musulmans peuvent se marier avec des infidèles, et donc par voie de conséquence en être ami. Dans les faits, le verset 2:221 interdit de façon explicite de se marier avec des infidèles, même si le verset5:5 l'autorise (Les revirements de la pensée d'Allah semblent correspondre au désir soudain de Mahomet d'épouser une femme non musulmane). Yusuf Ali remet tout le monde d'accord en disant que les épouses non musulmanes sont destinées à devenir des musulmanes in fine.

    Néanmoins, seul les hommes musulmans sont autorisés à se marier avec une non musulmane. Les femmes avec qui ils se marient renoncent au contrôle de leur propre vie, et ceci est valable pour leurs propres enfants qu'elles ne pourront pas élever dans leur propre foi. Tous les enfants doivent être élevés dans la foi islamique. Les femmes non musulmanes s'engagent pour toute leur vie à répondre aux besoins sexuels de leur mari, et à être battuessi jamais elles ne se plient pas à toutes les exigences de leur époux.

    Tout ça ne ressemble pas vraiment à de l'amitié selon nos standards habituels. Si votre imam favori essaye de prétendre le contraire, demandez lui simplement si un homme non musulman peut devenir ami avec une femme musulmane… Asseyez vous et admirez comment il deviendra évasif sur le sujet.

    Dans l'ensemble, l'islam est très clair dans l'établissant d'une inégalité entres les fidèles et les infidèles, compromettant ainsi toute idée de relation d'égal à égal. Ceux qui ne professent pas que Mahomet est le prophète d'Allah doivent vivre leur existence sous la soumission des fidèles musulmans, puis dans l'au-delà, rester en enfer pour l'éternité. Cela n'exclue pas tout acte de bonté des musulmans envers leur prochain, bien sur, mais ce n'est pas non plus une relation d'amitié comme nous la concevons de nos jours.
    L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
    Si vis pacem, para bellum (« Qui veut la paix prépare la guerre »)

  9. #9
    Modérateurs Avatar de AS4B
    Inscrit
    juillet 2013
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    5 955
    Billets
    13
    La valeur d'une femme comparée à celle d'un homme


    Question: Est ce que l'islam nous enseigne que la valeur d'une femme est moindre que celle d'un homme?



    Réponse rapide:
    Absolument Le seul point de débat porte sur le degré d'infériorité de la femme.



    Le Coran:
    Coran (4:11) - (Au sujet de l'héritage) " Dieu vous prescrit d’attribuer au garçon une part égale à celle de deux filles." (voir également 4:176).
    Coran (2:282) - (À propos du témoignage lors d'un procès) " À cet effet, choisissez deux témoins parmi vous de sexe masculin ou, à défaut, un homme et deux femmes." Les défenseurs de l'islam ont parfois fait preuve d'imagination pour essayer d'expliquer pourquoi le témoignage d'une femme ne vaut que la moitié de celui d'un homme sous la loi islamique (basé sur ce verset) alors qu'en même temps ils essayaient de montrer l'égalité entre homme et femme. Malheureusement pour eux, les études montrent invariablement que les femmes mentent en moyenne moins que les hommes, ce qui implique qu'elles seraient des témoins plus dignes de foi dans n'importe quel procès – s'il ne s'agissait pas de satisfaire le sexisme évident de l'islam.
    Coran (2:228) - "une certaine préséance reste acquise aux maris [vis-à-vis des épouses]"
    Coran (5:6) - "Mais si vous êtes en état d’impureté, lavez-vous tout le corps. Si vous êtes malades ou en voyage, si vous venez de satisfaire vos besoins naturels, si vous avez eu commerce avec des femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, faites des ablutions symboliques avec de la terre propre en vous en essuyant le visage et les mains." Les hommes doivent se frotter les mains avec de la terre s'il n'y a pas d'eau pour pouvoir se purifier après qu'ils aient été, de quelque façon qu'il soit, en contact avec une femme (comme par exemple une poignée de main).
    Coran (24:31) – Les femmes doivent baisser leur regard face aux hommes, afin qu'elles ne les regardent pas dans les yeux.
    Coran (2:223) - " Vos femmes sont pour vous comme un champ de culture. Allez à vos champs comme vous l’entendez." Un homme maintient ses femmes sous sa domination de la même manière qu'il possède sa terre. Ce verset est ouvertement sexuel. Il y a des débats sur ce verset comme quoi il réfère à la pratique du sexe anal, et historiquement il a été utilisé pour justifier cette pratique. Cependant, si c'est ce que Mahomet voulait signifier, alors il y aurait contradiction avec ce qu'il a dit dans Muslim (8:3365) .
    Coran (4:3) - (Polygamie) "Il vous est permis d’épouser [...], deux, trois ou quatre"
    Coran (53:27) - "Ceux qui ne croient pas à la vie future donnent volontiers aux anges des noms féminins." Les anges étant des créatures divines, il seraient donc forcément de sexe masculin.
    Coran (4:24) et Coran (33:52) Un homme est autorisé à prendre des femmes comme esclaves sexuelles en dehors de son mariage.




    Les Hadiths:

    Bukhari (6:301) - "[Mahomet] dit: 'N'est ce pas l'évidence que le témoignage de deux femmes vaut celui d'un homme?' Ils acquiescèrent. Il ajouta: 'C'est la faiblesse de son intelligence [à la femme].' "

    Bukhari (6:301) - suite - "[Mahomet dit] 'N'est il pas vrai qu'une femme ne peut ni prier ni jeûner durant ses règles?' Les femmes acquiescèrent. Il ajouta: 'C'est la faiblesse de sa religion [à la femme].' " Allah a fait les femmes également imparfaites dans la pratique de la religion, en leur imposant les cycles menstruels.

    Bukhari (2:28) – Les femmes constituent la majorité des occupants de l'enfer. Ceci est important parce que les seules femmes au paradis que Mahomet a mentionnées, sont les vierges qui sont là pour satisfaire les désirs sexuels des hommes. (Un hadith de moindre importance, Kanz al-`ummal, 22:10, suggère même que 99% des femmes vont en enfer)

    Bukhari (62:81) - "Le prophète dit: 'les conditions les plus à même d'être respectées sont celles qui vous donnent le droit de jouir de ses parties intimes [à la femme] (c.-à-d. les conditions d'un contrat de mariage).' " En d'autres mots, la chose la plus importante qu'une femme apporte lors de son mariage est ce qu'elle a entre les jambes.

    Bukhari (62:58) - Une femme s'offre en mariage à Mahomet, mais celui-ci ne la trouve pas attirante, alors il la "donne" aussitôt à un autre homme.

    Muslim (4:1039) - "Aïcha dit [à Mahomet]:'Tu nous as faites égales aux chiens et aux ânes' "

    Abu Dawud (2:704) - "...l'apôtre d'Allah (que la paix soit avec lui) dit: 'lorsqu'un de vous prie sans qu'un sutrah, un chien, un âne, un cochon, un juif, un disciple de Zarathoustra ou une femme n'écourte sa prière, car if suffit que l'un d'eux vous passe devant à une distance d'un jet de pierre.' "

    Ishaq 593 - "À Ali, il dit: 'Il y a plein de femmes, et tu peux facilement en changer une pour une autre.' " Ali fut élevé comme son fils par Mahomet. Il a été aussi le 4ème calife. Ce commentaire fut dit en présence de Mahomet sans que celui-ci n'y trouve rien à redire.

    Ishaq 593 – "Parmi les captives de Hunayn, le messager d'Allah donna à Ali [son beau-fils] une fille esclave du nom de Baytab et il donna à Uthman [futur calife] une fille esclave de nom de Zaynab et à Umar [futur calife] une autre." – Même dans ce monde, Mahomet considérait les femmes comme des cadeaux pour s'amuser, distribuant les filles esclaves à ses copains afin qu’ils en jouissent sexuellement.

    Ishaq 969 - "Les hommes doivent commander les femmes gentiment car elles leur appartiennent et n'ont aucun contrôle sur leurs propres personnes." – Le même texte justifie aussi le fait de battre les femmes pour s’être fait approcher par un homme qui n’est pas de sa famille.




    Information complémentaire:

    Le quatrième calife, qui était le beau fils et le cousin de Mahomet, dit quelques années après la mort du prophète: "La femme tout entière est malfaisante. Et ce qui est pire c'est qu'elle est un mal nécessaire."

    Un proverbe islamique traditionnel est: "Le paradis d'une femme se situe sous les pieds de son mari."

    Un érudit de l'islam très respecté, al-Ghazâlî, que l'on appelle parfois 'le plus grand musulman après Mahomet', écrit que le rôle d'une femme musulmane est de "rester à la maison et de s'appliquer à son ouvrage. Elle ne devrait pas aller dehors souvent, elle ne doit pas être bien informée, et ne doit pas être bavarde avec ses voisins et les visiter seulement lorsque c'est absolument nécessaire; elle doit prendre soin de son mari... et chercher à le satisfaire dans tout les domaines... Son seul souci doit être sa vertu... Elle doit être propre et prête en permanence afin de satisfaire les besoins sexuels de son mari."[extrait de Ibn Warraq]

    Un religieux yéménite a récemment expliqué à la télévision en quoi les femmes sont inférieures et incapable de faire de bons témoignages. "Les femmes sont sujet aux menstruations, ce qui diminue leur endurance et leur capacité mentale à pouvoir se concentrer. Lorsqu'une femme est témoin d'un meurtre ou d'un accident, elle devient apeurée, elle fuie, et parfois même elle s'évanouit, et elle ne peut donc pas regarder l'incident."

    De nombreuses occurrences dans la loi islamique dénient le droit des femmes, comme par exemple le témoignage de valeur égal à celui des homme lors d'un procès ou bien le droit de chasser d'autres femmes du lit conjugal, il apparait donc clairement que les femmes valent moins que les hommes dans l'islam. Les femmes musulmanes ne sont aussi pas libres de se marier avec un homme non musulman sans prendre le risque d'être tuées par leur propre famille.

    La loi islamique précise également que lorsque une femme est assassinée par un homme, la famille de la victime se voit accordée seulement la moitié de la diyya (compensation financière pour avoir fait couler le sang) qu'elle n'aurait eu si la victime avait été un homme.

    Bien qu'un homme se voit attribué la garde des enfants lorsque son épouse décède, une femme non musulmane perdra automatiquement la garde de ses enfants si son mari vient à mourir, à moins qu'elle ne se convertisse à l'islam ou bien qu'elle ne se remarie avec un homme de la famille du défunt. Même le droit des mères musulmanes sont inférieurs à ceux de la famille du mari.

    Les musulmans modernes aiment objecter que les arabes traitaient les femmes comme des chameaux avant l'arrivée de Mahomet. Ceci est loin d'être une certitude, car par exemple la première épouse de Mahomet était une femme riche qui possédait des biens et gérait une affaire avant qu'elle ne le rencontre. Elle était même sa patronne... (bien que nous sommes sûrs que cela changea après son mariage). Il est quand même révélateur que le traitement réservé aux femmes dans l'islam peut seulement être défendu en le mettant en contraste avec une société vraiment primitive dans laquelle les femmes n'étaient pas des individus à part entière.

    Au mieux, l'islam relève le statut de la femme à un rang quelque part compris entre un chameau et un homme. Le Coran immuable et éternel permet formellement que des femmes soient possédées en tant qu'esclaves, et ce n'est certainement pas quelque chose dont les musulmans peuvent être fiers.

    Voir aussi: La haine de Mahomet pour les femmes
    et Un mythe: Mahomet n'approuverait jamais un viol
    L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
    Si vis pacem, para bellum (« Qui veut la paix prépare la guerre »)

  10. #10
    Ils ont tous les défauts. Ils sont pervers, menteurs, tueurs...
    Comment des occidentales peuvent se convertir pour ça ?
    Le premier homme politique, en France, qui cessera de prendre les gens pour des cons, ce sera un véritable héros national (Maxime Tandonnet)

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Activé