Paris : toujours pas de procès pour les meurtriers d’Amine, victime d’un règlement de comptes entre jeunes et gitans, il y a 13 ans - 10/01/2018 03h02




Le 1er mai 2004, Amine Fekhart, 21 ans est sauvagement tué de plusieurs coups de couteau à l’angle de la rue de Gergovie et de Losserand à Paris (XVe). «*Au mauvais en droit, au mauvais moment, raconte sa sœur Katia, Amine a été une victime collatérale d’une histoire de règlements de comptes entre des gens […]


Lien de l'article sur Fdesouche ...