Volkswagen avait licencié Samir B., un islamiste suspecté de terrorisme. Des juges allemands ordonnent sa réintégration. - 13/03/2018 17h45




À 11h42, Samir B., 30 ans, pantalon de jogging et mocassins, pénètre d’un pas nonchalant dans le Tribunal régional du travail. Cet islamiste a porté plainte contre Volkswagen. Le constructeur automobile l’a licencié en novembre 2016 parce qu’il menaçait des collègues de travail et qu’il voulait sans doute rejoindre les territoires de Daesh. À peine […]
L’article Volkswagen avait licencié Samir B., un islamiste suspecté de terrorisme. Des juges allemands ordonnent sa réintégration. est apparu en premier sur Fdesouche.



Lien de l'article sur Fdesouche ...