Captain Harlock
Démocratie Participative
13 octobre 2018

La rage de ces bêtes sauvages n’a pas de borne.La négresse Assa Traoré, du gang de Beaumont-sur-Oise du même nom, a explicitement à la guerre raciale aujourd’hui, aidée de la pourriture rouge.

On peut voir cette vermine hurler dans les rues de Paris aujourd’hui.

Pour ceux qui ne sont pas au fait de la situation, le gang nègre Traoré qui a mis à feu et à sang le village de Beaumont-sur-Oise au point d’ouvrir le forcer des dizaines de gendarmes à fuir le secteur avec femmes et enfants, n’a de cesse de vouloir transformer la mort de l’un des membres de sa tribu, Adama Traoré, en martyre du « racisme » blanc.Valeurs Actuelles :

On annonce alors à Bagui la mort de son demi-frère. Il hurle : « Les gendarmes ont tué mon frère ! » Dans une volonté d’apaisement, le procureur décide alors de lever sa garde à vue. Persuadé que son frère a vraiment été tué par les gendarmes, Bagui mobilise alors le quartier. S’ensuivront cinq nuits d’émeutes ultra-violentes où les gendarmes seront attaqués sans répit. Un bus servira de bélier dès la première soirée, pour tenter d’enfoncer la grille de la gendarmerie. Cette affaire pendant laquelle certains gendarmes se sont sentis abandonnés aboutira à « une vingtaine de demandes de mutation », rappelle Me Bosselut, un avocat des militaires. Les gendarmes et leurs enfants recevront quinze menaces de mort. Fait exceptionnel : la Direction générale de la gendarmerie nationale a accepté toutes les demandes de mouvement.

Vous pouvez voir des images des émeutes raciales ici :

Aidé de la vérole communiste et des médias juifs, cette sale négresse se déchaîne pour appeler la négraille à l’insurrection raciale.Aucun plateau de télévision tenu par les juifs ne lui ferment ses portes.

Vous avez même ces pédales blanches gauchistes de la France Insoumise qui, faute de troupes de choc, tentent de courtiser ce genre de négresses assoiffées de sang. Sans succès bien sûr.

Et aujourd’hui, alors que le principal meneur du gang est en taule pour d’innombrables crimes, cette négresse a appelé explicitement à la guerre raciale.Une campagne de démoralisation intensive des forces de sécurité en France est menée par les médias juifs, les marxistes et même, de plus en plus, l’Elysée avec Macron qui agite les bougnoules via son homme-lige qu’est Belattar.Les flics ne peuvent plus rien faire.

Il n’est que de comparer avec la liberté d’action de la police US pour mesurer à quel point cette police est sciemment désarmée par le gouvernement juif.

Sans politiser la police et la paramilitariser, l’anarchie raciale continuera de se répandre.Ce qui n’arrivera pas tant que cette république juive sera en place.Il est temps que les flics qui voient encore clair abandonnent les mouchards de la maçonnerie qui leur servent de chefs pour créer leurs propres cellules de contrôle parallèle.Faute de quoi, ils seront progressivement dévorés par ces nègres et ces musulmans.

Paris : la négresse assoiffée de sang Assa Traoré appelle à la guerre