Bavière : arrivée discrète, le lendemain des élections, d’un premier charter amenant 177 réfugiés de Grèce dans le cadre du regroupement familial




Depuis le mois de mars, il ne se passait plus rien dans la zone d’attente consacrée à l’asile. Un jour après les élections en Bavière, des réfugiés ont été de nouveau accueillis lundi […] sur la base aérienne de Erding [Bavière]. 177 personnes apparentées à des réfugiés vivant déjà en Allemagne avaient atterri lundi matin dans un charter venant d’Athènes sur l’aéroport de Munich.

Des bus ont été les chercher sur la piste même et les ont amenés pour enregistrement à Erding. Après les procédures administratives, beaucoup ont été accueillis par leur famille devant l’entrée de la zone d’attente. Ce furent de grandes retrouvailles, car époux, parents, enfants ou frères et sœurs ne s’étaient plus revus depuis plusieurs années.

La presse n’était pas vraiment bienvenue lundi. L’Office fédéral pour l’immigration et les réfugiés (Bamf) n’a, par exemple, pas autorisé les photographes sur le terrain de la zone d’attente. […]

Une porte-parole du ministère fédéral de l’Intérieur a confirmé à notre demande que tous les enfants, femmes et hommes arrivés lundi avaient été transportés en Allemagne dans le cadre du regroupement familial. […] La porte-parole […] a également confirmé que d’autres vols par charter sont prévus dans les semaines et mois à venir. […]

On a manifestement voulu passer sous silence avant les élections régionales de Bavière le fait qu’un nouveau programme d’arrivées [de réfugiés] avait été lancé. […]

(Traduction Fdesouche)
Süddeutsche Zeitung

Bavière : arrivée discrète, le lendemain des élections, d’un premier charter amenant 177 réfugiés de Grèce dans le cadre du regroupement familial